Éducation & Culture

visu LDH

télécharger le flyer

journée éducation populaire Nanton

Les Communistes de la section Saône-Grosne ont le plaisir de convier les citoyennes et citoyens de Saône et Loire à une journée d'éducation populaire samedi 19 novembre à Nanton.

  • 10h à 11h45 : Quel avenir pour l'énergie en France ?
  • 12h Apéritif puis mâchon convivial (sur réservation)
  • 13h45 à 16h30 : projection débat "La Sociale" de Gilles Perret.
  • 16h30 : Concert "Chansons Sociales" de JP Morvan
  • 18h45 : Apéro et casse-croûte fraternel (sur réservation)

télécharger l'invitation

Les journées éducation populaire de la section Grosne-Saône du PCF

La section Grosne-Saône du PCF de Saône-et-Loire organise une nouvelle journée d'éducation populaire sur le thème de la résistance.

Celle-ci se déroulera de 14h jusqu'en soirée le samedi 3 février au foyer rural de Nanton.

Au programme :

  • 14h00 - 16h00 expo et présentation du groupe de résistants FTP-MOI (Francs Tireurs Partisans - Main d'Oeuvre Étrangère) pendant la seconde guerre mondiale.
  • 16h30 - 18h15 spectacle de chant consacré à la Résistance par JP Morvan
  • 19h30 - 20h30 spectacle "Au temps des cerises" sur le thème de la chanson sociale par un groupe de la maison du terroir de Genouilly et de l'atelier de poésie de Chevagny sur Guye
  • 21h Apéritif et casse-croûte fraternel (voir l'affiche ci-dessous) pdfAffiche_EducPopResistance.pdf
fête vin nouveau macon 2022

Les communistes du Mâconnais organise leur 71e Fête automnale le dimanche 9 octobre, mais cette année elle se déroulera à Mâcon et non pas à Prissé à cause d'un problème de réfection de salle.

Un moment d'échange, de débat et de culture, dans une ambiance conviviale.

Salle familiale des Saugeraies – Impasse Françoise Dolto, Mâcon

 - 14h30 ACCUEIL

- 15h  DÉBAT PUBLIC : « Qu’est-ce Que S’engager Aujourd’hui ? »

- 17h00 CONCERT DESSINÉ PAR FRANÇOIS GAILLARD & MARIE BOBIN

fête de l'Humanité 2023

C'est parti !

La fédération du PCF de Saône-et-Loire propose ses réservations  pour la fête de l'Huma qui aura lieu les 15, 16 et 17 septembre à Brétigny sur Orge en région parisienne :

  • bus AR + entrée : 90 € / personne
  • bus AR + entrée + hôtel : à partir de 150 € / personne

Les bons de soutien qui permettent pour 40€ d'assister aux 3 jours du festival sont disponibles auprès de nos militants.

pdfLire et télécharger le bon de réservation à renvoyer au 30 rue Théodore de Foudras 71100 Chalon s/Saône complété et accompagné d'un chèque.

Les premiers artistes annoncés

 Une première salve d'artistes a été annoncée début avril : les premiers noms de l'édition 2023 de la Fête de l'Huma sauront à coup sûr vous faire rêver ! Angèle, Soolking, Hubert-Félix Thiéfaine, Dub Inc, La Femme, Mass Hysteria, Rebeka Warrior, Les Vulves Assassines... Il y a en aura pour tous les goûts !

Plusieurs scènes sont réparties dans l’enceinte de la Fête de l’Humanité. En effet, une grande scène d’une capacité de 100 000 spectateurs permet d’accueillir les têtes d'affiches et des scène plus petites, les étoiles montantes et nouveaux noms de l’industrie musicale.

Avec plus de 60 artistes présents chaque année, la Fête de l’Humanité est un évènement national incontournable.

Regarder le site de la fête de l'Huma

les jours heureux Fabien Roussel

Le projet du candidat communiste pour l’éducation

L’épidémie du Covid-19 a mis en avant le besoin d’éducation : besoin d’une culture commune de haut niveau pour répondre aux défis de l’avenir ; besoin d’un service public national d’éducation pour construire cette culture et la transmettre à toutes et tous, à égalité.

C’est ce que nous écrivions dans notre plan d’urgence en mai 2020 (https://www.pcf.fr/plan_d_urgence_pour_l_cole). Depuis, rien ou presque n’a été fait pour apporter des réponses aux besoins éducatifs qui sont apparus durant ces 18 mois de crise sanitaire. Pire, le chaos organisé par le gouvernement a accru les inégalités face aux savoirs. Encore plus d’élèves décrocheurs, en difficulté, déscolarisés : la crise sanitaire et le gouvernement ont creusé les inégalités scolaires durant cette période tout en amplifiant la sélection sociale avec la réforme du bac et le maintien de Parcoursup.

Blanquer et Macron ont pris prétexte de la crise sanitaire pour imposer une refonte accélérée du système éducatif et renoncer à l’ambition d’une école commune à toutes les classes sociales. Ils veulent en finir avec l’objectif d’égalité et continuent de fracturer le pays.